L’aménagement du territoire à l’ère des changements mondiaux

15 FÉVRIER 2021 NOUVELLES

Voici un extrait qui résume assez bien la raison d’être de notre organisation et l’importance de sa mission.

« Même si ces bénéfices sont à la fois tangibles et significatifs, nos outils et politiques en matière d’aménagement du territoire n’en tiennent compte que de manière marginale et satellitaire. En raison du caractère mobile, silencieux et invisible du capital naturel, nous avons tenu pour acquis tout ce que la nature nous offre, sans la considérer, la protéger et la restaurer à sa véritable valeur ».

Bonne lecture

Partager:
Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Twitter Partager par courriel

Nouvelles récentes

Capitale Nature a choisi de ne pas rester immobile devant la menace qui plane sur les milieux naturels du sud du Québec. Signez la pétition qui vise à convaincre le premier ministre du Québec d'augmenter le budget attribué aux milieux naturels!

Dans les villes, le couvert végétal devrait idéalement atteindre 40%. Les milieux aisés auraient une plus grande diversité ainsi qu’une meilleure qualité d’arbre et de couvert végétal, contrairement aux milieux moins favorisés.

Voici un extrait qui résume assez bien la raison d'être de notre organisation et l'importance de sa mission.