Mission de Capitale Nature

Capitale Nature a pour mission d’assurer le maintien et la résilience des milieux naturels, de la biodiversité et des biens et des services écologiques dans les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches, par la conservation, l’acquisition, l’intendance, la mise en valeur, la restauration et l’éducation.

La rivière des Hurons un matin d'automne, Capitale-Nationale. © Mélanie Deslongchamps

Valeurs

Les Marais du Nord en automne, Capitale-Nationale. © Mélanie Deslonchamps, 2020

Respect

Rester ouvert d’esprit et tenir compte des besoins des autres groupes et intervenants, ainsi que des lieux avoisinants. Traiter le vivant et son milieu avec déférence, bienveillance et honnêteté. Reconnaître l’autre dans ses valeurs et ses libertés.

Coopération

Unir nos forces et collaborer pour le bien de la biodiversité, des milieux naturels et de nos communautés. S’entraider, partager les lieux, ressources et connaissances afin de contribuer à l’adhésion de toute la région pour la conservation et la mise en valeur de nos milieux naturels.

Transparence

Agir en toute honnêteté et communiquer une information complète et de qualité afin de permettre des prises de décisions éclairées dans la confiance. Appuyer nos décisions sur les meilleures connaissances scientifiques.

Responsabilité

Honorer les engagements envers nos donateurs, nos partenaires, les bénévoles, les employés et les communautés. Répondre de nos actions et en assumer les conséquences dans un climat de confiance réciproque.

Vision

Capitale Nature souhaite devenir un acteur incontournable de la conservation des milieux naturels dans les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches.

D’ici 2024, Capitale Nature sera le principal acteur de conservation des milieux naturels dans les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches.

Kayak sur la rivière des Hurons, Capitale-Nationale. © Mélanie Deslongchamps, 2020
Pont Famille Beshro, Chaudière-Appalaches. © Mélanie Jean, 2020.

Objectifs

Capitale Nature entend, et ce, dans le respect des normes et pratiques des organismes de conservation du Canada et du guide des bonnes pratiques en intendance privée du Québec:

  • Conserver les caractéristiques naturelles des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches par la protection, la mise en valeur et la restauration;
  • Coopérer avec les organisations et les citoyens du milieu pour la réalisation de projets concrets de conservation;
  • Sensibiliser et informer la collectivité sur la richesse écologique des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches;
  • Développer des projets d’acquisition de connaissances afin d’orienter les actions de Capitale Nature;
  • Être représentatif des deux régions administratives, à la fois dans ses actions, dans la diversité de ses membres et dans la composition de son conseil d’administration.

Territoire d'action

Capitale Nature exerce ses activités principalement dans les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches.

Grâce à Conservation de la nature Canada et à différents organismes du milieu, une carte interactive des terrains, des milieux d’intérêt pour la conservation et des milieux actuellement protégés est en cours de production.

Rivière du Gouffre, Capitale-Nationale. © Mélanie Jean, 2020.
Kayak sur le lac Saint-Charles, Capitale-Nationale. © Mélanie Deslongchamps, 2020

Notre histoire

Capitale Nature est un organisme de conservation à but non lucratif créé en 2019.

En 2019, conscients que les milieux naturels des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches sont proportionnellement moins protégés que les autres régions du Québec, cinq membres (David Viens, Mélanie Deslongchamps, Nancy Dionne, Kim Dubois, Martin Vaillancourt succédé par Véronique Brochu) fondent Capitale Nature.

L’organisme se veut soucieux de rassembler, de stimuler et d’aider les efforts de conservation du patrimoine naturel. Après plus d’une année de démarrage, trois ateliers collaboratifs sont lancés en septembre 2020. Plusieurs organismes des deux régions ciblées y participent, totalisant plus d’une centaine de personnes. Cette participation et cette implication des organismes et des citoyens du milieu démontrent le besoin et l’intérêt d’un organisme de conservation dans ces deux régions.

Conseil d’administration

Neuf membres siègent au conseil d’administration de l’organisme :

David Viens

Président

David Viens détient une technique en aménagement cynégétique et halieutique. Au cours des 20 dernières années, il a développé une solide expertise en gestion de projets pour la protection et la restauration des milieux naturels. Il coordonne actuellement les activités de l’équipe du Conseil régional de l’environnement – région de la Capitale-Nationale pour la protection des milieux naturels et l’implantation d’infrastructures vertes. David a également initié et contribué à l’émergence de nombreux projets dans diverses sphères environnementales comme les transports actifs, l’agriculture urbaine, la gestion des matières résiduelles, l’économie sociale, l’économie de partage et la construction écologique. Pour lui, Capitale Nature est le symbole d’une mobilisation des acteurs du milieu qui se sont rassemblés dans l’intérêt de la conservation des milieux naturels, mais également de toute la communauté.

Mélanie Deslongchamps

Vice-présidente

Mélanie Deslongchamps cumule plus de 20 années d’expérience comme directrice générale chez Agiro. À travers parcours, elle a développé une vaste expertise en matière de gestion de l’eau, de protection de l’environnement et de préservation des milieux naturels. Pour Mélanie, un organisme comme Capitale Nature constitue une mesure essentielle d’adaptation aux changements climatiques et à la préservation de la qualité de l’eau et de l’air. Elle souhaite que l’organisme fasse une différence dans la Capitale-Nationale en augmentant significativement le pourcentage d’aires protégées.

Christian Guay

Trésorier

Christian Guay a agi à titre de gestionnaire du service de mise en valeur des écosystèmes de la ville de Lévis durant plus de 15 ans. Il a été l’instigateur, avec son équipe multidisciplinaire, de plusieurs grands projets structurants en environnement : projets de conservation, de réhabilitation, de gestion de GES, d’adaptation aux changements climatiques, de protection des aquifères, etc. Il a été un défenseur assidu des zones de conservation sur le territoire de Lévis.

Christian croit fermement que Capitale Nature représente le chaînon manquant dans la mise en place d’un réseau d’aires protégées pour les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches. Il a aussi la conviction profonde que le pourcentage d’aires de conservation devrait être augmenté dans le sud du Québec.

Kim Dubois

Secrétaire

Kim Dubois est titulaire d’un baccalauréat en biologie et d’une technique en bioécologie. Elle fait partie de l’équipe de l’Association forestière des deux rives (AF2R)comme chargée de projets en éducation et conservation. Elle y gère des projets de mise en valeur d’espaces naturels, de conservation volontaire et de sensibilisation du public à divers enjeux environnementaux. Elle souhaite que Capitale Nature permette de protéger et de rendre accessible plusieurs milieux naturels pour en faire bénéficier la population, mais également pour faire de la sensibilisation sur l’importance de ces milieux.

Véronique Brochu

Administratrice

Véronique Brochu est technicienne en aménagement cynégétique et halieutique et détentrice d’un certificat en administration. Elle cumule plus d’une dizaine d’années d’expérience en gestion intégrée de l’eau et agit comme directrice générale au Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC). Elle est également présidente du Conseil régional de l’environnement de Chaudière-Appalaches (CRECA) et s’implique auprès de diverses tables de concertation régionale. Elle souhaite que Capitale Nature devienne la référence en conservation de territoires privés en Chaudière-Appalaches.

Denis Blouin

Administrateur

Denis Blouin est titulaire d’un baccalauréat en urbanisme de l’Université de Montréal, et d’une maîtrise en aménagement du territoire et en développement régional de l’Université Laval. Il termine un doctorat en sciences forestières et a débuté un stage post-doctoral au département de géographie à l’Université Laval. Selon lui, Capitale Nature joue un rôle essentiel dans la conservation des milieux naturels en terrains privés, et la concertation entre les acteurs de la conservation afin de développer un réseau d’aires protégées dans la Vallée du Saint-Laurent.

Jonathan Ricard

Administrateur

Jonathan Ricard est géographe et titulaire d’une maîtrise en sciences forestières. À travers ses parcours académique et professionnel, il a développé des connaissances sur les milieux humides et la conservation. Aujourd’hui, il est directeur au développement pour la Corporation du bassin de la Jacques-Cartier (CBJC), il œuvre en matière de gestion et de conservation de l’eau et des milieux naturels. Le maintien de l’intégrité écologique des écosystèmes, qui passe par leur protection et leur mise en valeur, lui est source de motivation. Pour lui, la nature qui constitue un capital environnemental est une force des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière Appalaches et mérite d’y dédier les efforts nécessaires à sa conservation.

Marie-Andrée Boisvert

Administratrice

Marie-Andrée Boisvert est biologiste et directrice de la région de l’Est-du-Québec pour Conservation de la nature Canada. Auparavant directrice générale de l’Organisme de bassins versants de la zone du Chêne, puis conseillère en environnement et aménagement du territoire à la Communauté métropolitaine de Québec, Marie-Andrée a mené divers projets de protection et de mise en valeur du patrimoine naturel. Capitale Nature est, selon elle, un organisme local essentiel et un partenaire clé dans la grande région de Québec pour contribuer à la conservation des milieux naturels.

Pascale Angleviel

Administratrice

Pascale Angleviel est chargée de projets en environnement au sein du Conseil de bassin de la rivière du Cap Rouge (CBRCR) depuis 2020. Ayant complété des études d’ingénierie dans les sciences et technologies de l’eau à Polytech Montpellier, puis une maîtrise en sciences biologiques à l’université de Montpellier, Pascale utilise ses compétences afin de développer des projets à caractère environnemental pour la préservation et l’amélioration de la qualité des milieux aquatiques. Originaire de la Nouvelle-Calédonie, elle a toujours été sensibilisée par la protection des milieux naturels, comme les lagons ou les forêts sèches. Depuis deux ans, elle s’intéresse aux écosystèmes canadiens. Ce sont ces aspects qui l’ont mené à intégrer le C.A. de Capitale Nature en tant que citoyenne, pour contribuer à ses missions de conservation et de mise en valeur.

Équipe de travail

Antoine

Coordonnateur

Antoine Paquet-Moisan est titulaire d’un baccalauréat en géographie et d’une maîtrise en biogéosciences de l’environnement, tous deux complétés à l’Université Laval. Il travaille depuis le début de sa carrière pour la protection et la réhabilitation des milieux naturels et des forêts urbaines. Après un passage à l’intendance des milieux protégés avec Conservation de la Nature Canada, Antoine a occupé le poste de chargé de projets du programme Demain la forêt – Ville de Québec. Antoine a été agent de projet et chargé de projet en milieux naturels pour le CRE Capitale-Nationale, où il occupe maintenant le poste de coordonnateur en milieux naturels. Il s’est principalement consacré aux projets de lutte aux plantes exotiques envahissantes (PEE) et au projet de conservation volontaire de milieux humides Entre la terre et l’eau, pour lesquels il a fait plusieurs caractérisations et analyses du territoire. Antoine a rejoint l’équipe de Capitale Nature à titre de coordonnateur en janvier 2022, assurant le suivi des différents mandats en cours, oeuvrant au développement de nouveaux projets et avançant la réalisation du plan de conservation de l’organisme.

Partenaires

Merci à tous les partenaires qui contribuent de près ou de loin au démarrage de Capitale Nature.