Justice environnementale pour la canopée urbaine

16 MARS 2021 NOUVELLES
« Dans les villes, le couvert végétal (indice de la canopée) devrait idéalement atteindre 40%. Dans les faits, les arbres ne couvrent que 20% du territoire à Montréal et 32% à Québec. Les milieux aisés auraient une plus grande diversité ainsi qu’une meilleure qualité d’arbres et de couvert végétal, contrairement aux milieux moins favorisés. Ces inégalités auraient des impacts sur la qualité de vie, et même sur la santé des populations qui vivent dans des quartiers moins riches en espaces verts ».
Pour en apprendre plus sur l’indice de la canopée et ses impacts, visionnez le segment de 10 min l’épisode de la Semaine verte.
Partager:
Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Twitter Partager par courriel

Nouvelles récentes

Capitale Nature a choisi de ne pas rester immobile devant la menace qui plane sur les milieux naturels du sud du Québec. Signez la pétition qui vise à convaincre le premier ministre du Québec d'augmenter le budget attribué aux milieux naturels!

Dans les villes, le couvert végétal devrait idéalement atteindre 40%. Les milieux aisés auraient une plus grande diversité ainsi qu’une meilleure qualité d’arbre et de couvert végétal, contrairement aux milieux moins favorisés.

Voici un extrait qui résume assez bien la raison d'être de notre organisation et l'importance de sa mission.