17 % d’aires protégées, de la fraude intellectuelle?

15 FÉVRIER 2021 NOUVELLES

Extrait de l'article

Dans une lettre publiée dans les médias, l’artiste Richard Desjardins soutient que l’objectif de 17 % d’aires protégées atteint par le Québec est de la « fraude intellectuelle », car seulement 1 % de ces terres se trouvent dans le sud de la province. S’il convient du caractère facile de la protection accordée aux territoires nordiques, le professeur Jérôme Dupras, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie écologique, croit qu’il faut tout de même applaudir cette réussite.

Intéressante entrevue avec Jérôme Dupras en réaction à la lettre d’opinion de Richard Desjardins.

Les Marais du Nord en automne, Capitale-Nationale. © Mélanie Deslonchamps, 2020
Partager:
Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Twitter Partager par courriel

Nouvelles récentes

Capitale Nature a choisi de ne pas rester immobile devant la menace qui plane sur les milieux naturels du sud du Québec. Signez la pétition qui vise à convaincre le premier ministre du Québec d'augmenter le budget attribué aux milieux naturels!

Dans les villes, le couvert végétal devrait idéalement atteindre 40%. Les milieux aisés auraient une plus grande diversité ainsi qu’une meilleure qualité d’arbre et de couvert végétal, contrairement aux milieux moins favorisés.

Voici un extrait qui résume assez bien la raison d'être de notre organisation et l'importance de sa mission.